Aquamation : un nouveau rite funéraire écologique

L’aquamation consiste à utiliser l’eau comme accélérateur dans le processus naturel de décomposition d’un corps. Cette nouvelle pratique funéraire, au même titre que l’humusation ou que la promession, vise à rendre les obsèques plus respectueuses de l’environnement. Si elle n’est pas autorisée en France, cette technique l’est déjà en Australie, au Québec ainsi que dans une quinzaine d’états américains.

Comment se déroule une aquamation ?

L’objectif de l’aquamation funéraire est d’accélérer la décomposition des tissus du corps humain afin d’obtenir, en quelques heures, le même résultat que sur 25 ans. Le procédé est simple : le corps du défunt est plongé pendant plusieurs heures (entre 4 et 10 h) dans de l’eau chaude (93 °C) agitée dans un cylindre horizontal hermétique. Cette eau est associée à des agents chimiques alcalins (carbonates et hydroxydes) pour former un bain chimique qui favorise la décomposition des tissus. Durant cette immersion, la solution alcaline dissout les chairs, assouplit les os et les rend friables. Les restes qui subsistent sont ensuite réduits en poudre et disposés dans une urne qui sera remise à la famille. L’eau de la cuve peut éventuellement être récupérée et utilisée en tant que fertilisant, le procédé d’aquamation ayant détruit tous les produits polluants.

Une alternative écologique aux funérailles « traditionnelles »

Cette technique de crémation par l’eau a l’avantage de ne pas avoir recours au procédé de combustion. Tout comme la promession ou l’humusation, l’aquamation est une pratique funéraire plus écologique que les obsèques dites « traditionnelles ». Ces procédés n’étant pas encore autorisés en France, il existe tout de même aujourd’hui une alternative qui permet de réduire l’impact environnemental des funérailles : l’urne funéraire écologique. Biodégradable, elle permet, avec les cendres du défunt, de nourrir une graine contenue dans l’urne et de donner vie à un arbre. Une belle façon de prolonger la vie tout en faisant un geste pour la planète.